Imprimer
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C'est aujourd'hui le dernier jour de la 24ème foire à la brocante. Beau temps pour cette semaine du bric et du broc, nombreux visiteurs et forains heureux. Cette manifestation, qui s'apprête à fêter son quart de siècle, n'a pas pris une ride. Les brocanteurs, pour la plupart, ne regrettent pas d'avoir fait le voyage jusqu'au quartier Voltaire-Joffre de Narbonne. Beaucoup de choses se sont vendues, même si la grande

majorité des visiteurs... n'ont fait que visiter. Cette manifestation est très attendue par les audois. Et nombreux sont ceux qui viennent ici depuis la première foire. C'est le cas de Maryse, amateur experte en antiquités rencontrée au hasard d'un stand, les mains dans un carton de vieux linge. "Cette année, j'ai remarqué que l'on trouvait plus de linge que les années précédentes. Par contre les bijoux et les meubles se font de plus en plus rares". Il est vrai que les draps en fil de nos grands-mères ou les tissus d'ameublement se trouvaient aisément au détour de la balade. Christian Hermann est un brocanteur spécialisé dans ce genre de choses. "J'ai beaucoup de linge du 19ème siècle et en particulier du linge de Provence. Ce sont des articles qui séduisent une certaine clientèle, des gens qui ont d goût et qui s'y connaissent un minimum". Il n'en demeure pas moins que le temps qui passe a fait monter le prix des draps de mamie. Et il faut compter 2 000 francs pour des draps en fil brodés.

Catégorie : Presse - L'Indépendant
Affichages : 4770