Imprimer
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jean-Claude Dupuich préside le comité d'animation de la place Voltaire et du boulevard Joffre, groupement des commerçants et artisans du quartier. Au nom d'une équipe qui ne manque ni d'énergie ni d'idées, il évoque l'événement estival placé sous le signe de la brocante.

 

Quel est le but de la Foire à la Brocante, qui vient s'installer devant des commerces sédentaires ?

La Foire est une animation qui nous permet de fixer la notoriété de notre quartier. C'est un plus qui n'a pas nécessairement des retombées directes pour le commerce des artères concernées, mais le fait d'y amener des foules contribue certainement à sortir des commerces de l'ombre. Nous avons de toute façon d'autres animations plus personnalisées, comme "le quartier en fête", en mai, ou le "vide grenier". Et d'ici à la fin de l'année, nous voudrions créer un nouvel événement propre aux commerces de Voltaire Joffre.

Quelles sont les nouveautés pour 1994 ?

D'abord, une équipe rajeunie composée notamment de Mmes Hernandez (vice présidente), Crépin (secrétaire), Denis (trésorière adjoint), de MM. Fernandez (secrétaire adjoint), Subra (trésorier). Ont été mises en place des équipes chargées des relations avec la presse (MM. Martins et Subra), de la Foire à la Brocante (Mme Fernandez), du vide grenier (Mme Coumes, M.Dupuich). Par ailleurs, nous sommes passés à l'ère de l'informatique, en ce qui concerne les invitations notamment. Mme Lignon les faisait jusqu'alors à la main : 1200 lettres ! Avec son mari (un des cofondateurs de la Foire), elle a pris la retraite et il a fallu assurer la suite. Avec l'aide de la CCI, nous avons eu un fichier propre à la brocante et nous avons pu fabriquer un programme. 1800 invitations sont parties grâce à l'ordinateur.

La pesée du samedi, au cours de laquelle vous offrez le poids en vin à trois exposant, reste le temps fort de la Foire ?

Bien sûr ! C'est le côté convivial de la Foire. Nous offrons d'ailleurs au moins une bouteille de vin à chaque exposant. Pour la pesée et le poids en vin, nous prenons celui qui vient de plus loin et nous tirons au sort les 2e et 3e. Détail : nous sommes déjà tombés sur des personnes dépassant le quintal... Et quand le sort désigne une femme, nous avons le tact de ne pas annoncer son poids !

Le boulevard Joffre et la place Voltaire sont des lieux de passage : ce n'est pas trop difficile de retenir les gens ?

Le boulevard est une Nationale, c'est exact. Les automobilistes passent cependant au ralenti pendant la Foire, parce qu'ils voient une animation, la foule. Avant, c'était pire puisque les exposants laissaient leur camion sur le boulevard. Aujourd'hui, ils garent les véhicules sur un parking spécial, mais le flux de circulation est quand même ralenti. Et intrigués, les gens s'arrêtent.

Catégorie : Presse - L'Indépendant
Affichages : 4744