Imprimer
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La foire à la brocante constitue désormais une petite tradition dans notre ville. Organisée pour la troisième année consécutive par le comité de la place voltaire, avec la participation de la mairie, cette manifestation a pour objectif essentiel de relancer l'activité de ce quartier un peu délaissé durant la période estivale. C'était chose faite dès hier matin où une quarantaine d'exposants venus du Gard, de l'Ariège,

des P.O et de la Haute Garonne avaient pris position sur la place et les boulevard proposent leurs "trésors" aux regards explorateurs et avertis des innombrables amateurs d'art ancien, fidèles au rendez-vous. Depuis quelques années, on assiste à un véritable engouement pour l'antiquité, le "vieillot", que ce soit meubles, livres ou bibelots et à l'heure où le "design" fait fureur dans les milieux parisiens, les "aficionados" du vieux style remontent en flèche. Mais, que l'on soit profane ou spécialiste, comment rester indifférent devant un déballage pittoresque et hétéroclite, où l'inutile devient roi et le bon goût n'est plus qu'affaire d'appréciation ?

Le mobilier en vedette

En véritable toile de fond de cette exposition, le mobilier conserve une place privilégiée. Concurrence sévère de styles, du Louis-Philippe aux lignes sobres et dégagées au Henri II beaucoup plus changé avec, bien sûr, le Louis XV à l'honneur à l'entrée de la foire. Dans le nombre infini des objets qui envahissent les stands, le 1900-1930 se multiplie avec particulièrement de très jolis vases en pâtes de verre, émaux de Longwy ou grès (qui constituent, parait-il, une valeur des plus sûres pour l'avenir !). Les bouquinistes sont peu nombreux mais signalons aux passionnés une petite "merveille" du VII siècle : le Traité de la Nature et de la Grâce" de Malebranche, édition originale et donc fort rare de Daniel Elvesier. Plus abordables et dans un tout autre genre, on peut citer les œuvres de Céline et même de Jean Girou pour la couleur locale. C'est dimanche que les exposants mettront un terme à leur séjour dans notre ville : souhaitons qu'entre temps, nombreux seront ceux qui leur consacreront une visite.

Catégorie : Presse - Midi Libre
Affichages : 5361