Imprimer
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Cent cinq brocanteurs, des centaines et des centaines de visiteurs dès le premier jour : la foire du quartier Voltaire a pris, hier, un excellent départ. Elle en est à sa 19ème édition et tiendra le haut du pavé de l'actualité jusqu'au dimanche 8 juillet inclus. Elle a donc encore trois jours pleins devant elle, la fameuse foire à la brocante de Narbonne, pour combler ceux qui n'ont pas désappris à s'attendrir, à rêver et avec

eux, les collectionneurs dans l'âme pouvant passer au peigne fin toute une région pour dénicher la pièce rare n'ayant toujours pas dédaigné répondre à l'appel de leur passion. Dix-neuf éditions (déjà) et pas un signe d'essoufflement, pas la moindre ride mais, au contraire, la fraîcheur d'un tendron dont le charme aguichant agit si bien que le plus blasé des visiteurs se surprend à ne mettre aucune hâte à inventorier les témoins des époques révolues rassemblés par les brocanteurs.

"Vernissage" in situ

Officiellement inaugurée par les représentants de la municipalité, parmi lesquels Mme Dubourdieu, M. Ducel et Mlle Bousquet, et ceux du comité organisateur, dont MM. Dupuy et Lignon, la foire a été marquée, dans ses premières heures, d'un vin d'honneur. Dans une ambiance bon enfant on trinqua donc à son succès; un succès qui paraît acquis... Pour peu que le soleil accepte de médailler d'or la manifestation. Avant les "tchin-tchin" les inaugurateurs n'avaient pas manqué de faire un tour de place (Voltaire) et d'arpenter le boulevard Joffre où ils devaient retrouver maints visages connus, les exposants ayant toujours plaisir, semble-t-il, à retrouver Narbonne.

Des goûts et des couleurs

Cette année encore, il y en a véritablement pour tous les goûts, de toutes les couleurs, de toutes les tailles, de toutes les époques, de tous les genres. Les collections du "Mercure de France" de "l'illustration" ou du "Petit Parisien" voisinent avec des jouets, des livres, des meubles, des armes, des céramiques, des collections entières de cartes-postales et de timbres, dès peintures, des objets et ustensiles tout droit sortis de la demeure de la maman de grand-maman... C'est bien simple, il y a tant et tant à voir, à regarder, à admirer, à découvrir que nous ne saurions vous recommander du quartier Voltaire... Vous avez, vous prendre par la main et de rappelons-le, trois jours devant pousser une pointe jusqu'au vous pour le faire, sachant que la foire ouvre ses portes à 7 h (à quelques tic-tac près) pour ne les fermer qu'à 19 h.

Catégorie : Presse - L'Indépendant
Affichages : 1784